Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» bonne annee
Pourquoi le panda mange-t-il du bambou? I_icon_minitimeVen 25 Déc - 22:32 par boudia

» Activités de loisirs
Pourquoi le panda mange-t-il du bambou? I_icon_minitimeDim 22 Déc - 22:07 par braik

» trisomie-france
Pourquoi le panda mange-t-il du bambou? I_icon_minitimeDim 14 Oct - 12:34 par Sloubi

» recherche des familles de trisomie 21
Pourquoi le panda mange-t-il du bambou? I_icon_minitimeDim 19 Aoû - 8:28 par boudia

» nouvelle sur le forum
Pourquoi le panda mange-t-il du bambou? I_icon_minitimeLun 16 Avr - 11:57 par boudia

» encouragements
Pourquoi le panda mange-t-il du bambou? I_icon_minitimeSam 5 Nov - 0:29 par soumisat

» Fxsystems Forex Broker located offshore
Pourquoi le panda mange-t-il du bambou? I_icon_minitimeMer 3 Aoû - 21:51 par Invité

» Blu-ray to iPad Ripper take Blu glimmer DVD movies quest of iPad
Pourquoi le panda mange-t-il du bambou? I_icon_minitimeMer 3 Aoû - 3:31 par Invité

» Now Buying Cheap Laptop computers Is simpler Due to Online stores
Pourquoi le panda mange-t-il du bambou? I_icon_minitimeDim 31 Juil - 19:40 par Invité

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland


Mai 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier


Pourquoi le panda mange-t-il du bambou?

Aller en bas

Pourquoi le panda mange-t-il du bambou? Empty Pourquoi le panda mange-t-il du bambou?

Message par boudia le Mar 22 Déc - 10:21

Pourquoi le panda mange-t-il du bambou?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Alors qu’il se nourrit de bambou à longueur de journée, le panda géant de Chine est fait pour être carnivore, révèle le séquençage de son génome.
Fuyant la présence humaine et se reproduisant peu, le panda n'est pas facile à protéger et conserver.
Fuyant la présence humaine et se reproduisant peu, le panda n'est pas facile à protéger et conserver. (Zhihe Zhang)
Le grand panda –ou panda géant- de Chine est connu pour sa consommation quasi exclusive de bambou. Il fait pourtant partie de la famille des ursidés et donc du groupe des carnivores. Ce classement est au moins justifié au regard des ses gènes: le panda a tout d’un carnivore, confirme une équipe majoritairement chinoise qui a séquencé son génome.
Le panda (Ailuropoda melanoleuca) ne possède aucun gène connu permettant la fabrication d’enzymes qui cassent la cellulose, ingrédient majeur des végétaux comme le bambou, précisent Wang Jun (Institut Pékin de Génomique, Shenzhen) et ses collègues dans la revue Nature. La digestion de ce gros ours aux airs de peluche repose donc certainement sur sa flore intestinale. Il serait donc intéressant de séquencer ce microbiote.
Pourquoi le panda préfère-t-il se nourrir de graminées plutôt que de viande? Il pourrait s’agir au moins en partie d’une histoire de goût. Les chercheurs ont découvert qu’un gène impliqué dans la fabrication des récepteurs d’un goût fondamental, l’umami, est inactif chez le panda. Or ce goût, comme le sucré, est associé chez les mammifères aux aliments à forte valeur nutritive, comme la viande.

Le génome du panda contient environ 21.000 gènes compactés dans 21 paires de chromosomes (dont une paire de chromosomes sexuels). La comparaison avec d’autres génomes révèle que l’ADN du panda géant est très proche de celui du chien (80% de conservation de l’ordre des gènes entre les deux génomes, contre 68% avec le génome humain). Le génome du panda a cependant évolué moins vite au cours du temps que celui d’autres mammifères.

Il ne resterait plus aujourd’hui que 2.500 à 3.000 grands pandas dans les montagnes de l’ouest de la Chine. Les chercheurs espèrent que la connaissance de son génome pourra aider sa protection. L’un des obstacles à la conservation du panda est son très faible taux de reproduction: les gènes de l’ursidé n’ont pas encore livré d’explications à ce sujet.

Alors qu’il se nourrit de bambou à longueur de journée, le panda géant de Chine est fait pour être carnivore, révèle le séquençage de son génome.

Fuyant la présence humaine et se reproduisant peu, le panda n'est pas facile à protéger et conserver.

Fuyant la présence humaine et se reproduisant peu, le panda n'est pas facile à protéger et conserver. (Zhihe Zhang)
Le grand panda –ou panda géant- de Chine est connu pour sa consommation quasi exclusive de bambou. Il fait pourtant partie de la famille des ursidés et donc du groupe des carnivores. Ce classement est au moins justifié au regard des ses gènes: le panda a tout d’un carnivore, confirme une équipe majoritairement chinoise qui a séquencé son génome.

Le panda (Ailuropoda melanoleuca) ne possède aucun gène connu permettant la fabrication d’enzymes qui cassent la cellulose, ingrédient majeur des végétaux comme le bambou, précisent Wang Jun (Institut Pékin de Génomique, Shenzhen) et ses collègues dans la revue Nature. La digestion de ce gros ours aux airs de peluche repose donc certainement sur sa flore intestinale. Il serait donc intéressant de séquencer ce microbiote.

Pourquoi le panda préfère-t-il se nourrir de graminées plutôt que de viande? Il pourrait s’agir au moins en partie d’une histoire de goût. Les chercheurs ont découvert qu’un gène impliqué dans la fabrication des récepteurs d’un goût fondamental, l’umami, est inactif chez le panda. Or ce goût, comme le sucré, est associé chez les mammifères aux aliments à forte valeur nutritive, comme la viande.

Le génome du panda contient environ 21.000 gènes compactés dans 21 paires de chromosomes (dont une paire de chromosomes sexuels). La comparaison avec d’autres génomes révèle que l’ADN du panda géant est très proche de celui du chien (80% de conservation de l’ordre des gènes entre les deux génomes, contre 68% avec le génome humain). Le génome du panda a cependant évolué moins vite au cours du temps que celui d’autres mammifères.

Il ne resterait plus aujourd’hui que 2.500 à 3.000 grands pandas dans les montagnes de l’ouest de la Chine. Les chercheurs espèrent que la connaissance de son génome pourra aider sa protection. L’un des obstacles à la conservation du panda est son très faible taux de reproduction: les gènes de l’ursidé n’ont pas encore livré d’explications à ce sujet.

Alors qu’il se nourrit de bambou à longueur de journée, le panda géant de Chine est fait pour être carnivore, révèle le séquençage de son génome.

Fuyant la présence humaine et se reproduisant peu, le panda n'est pas facile à protéger et conserver.

Fuyant la présence humaine et se reproduisant peu, le panda n'est pas facile à protéger et conserver. (Zhihe Zhang)
Le grand panda –ou panda géant- de Chine est connu pour sa consommation quasi exclusive de bambou. Il fait pourtant partie de la famille des ursidés et donc du groupe des carnivores. Ce classement est au moins justifié au regard des ses gènes: le panda a tout d’un carnivore, confirme une équipe majoritairement chinoise qui a séquencé son génome.

Le panda (Ailuropoda melanoleuca) ne possède aucun gène connu permettant la fabrication d’enzymes qui cassent la cellulose, ingrédient majeur des végétaux comme le bambou, précisent Wang Jun (Institut Pékin de Génomique, Shenzhen) et ses collègues dans la revue Nature. La digestion de ce gros ours aux airs de peluche repose donc certainement sur sa flore intestinale. Il serait donc intéressant de séquencer ce microbiote.

Pourquoi le panda préfère-t-il se nourrir de graminées plutôt que de viande? Il pourrait s’agir au moins en partie d’une histoire de goût. Les chercheurs ont découvert qu’un gène impliqué dans la fabrication des récepteurs d’un goût fondamental, l’umami, est inactif chez le panda. Or ce goût, comme le sucré, est associé chez les mammifères aux aliments à forte valeur nutritive, comme la viande.

Le génome du panda contient environ 21.000 gènes compactés dans 21 paires de chromosomes (dont une paire de chromosomes sexuels). La comparaison avec d’autres génomes révèle que l’ADN du panda géant est très proche de celui du chien (80% de conservation de l’ordre des gènes entre les deux génomes, contre 68% avec le génome humain). Le génome du panda a cependant évolué moins vite au cours du temps que celui d’autres mammifères.

Il ne resterait plus aujourd’hui que 2.500 à 3.000 grands pandas dans les montagnes de l’ouest de la Chine. Les chercheurs espèrent que la connaissance de son génome pourra aider sa protection. L’un des obstacles à la conservation du panda est son très faible taux de reproduction: les gènes de l’ursidé n’ont pas encore livré d’explications à ce sujet.
boudia
boudia

Messages : 49
Réputation : 2
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 63
Localisation : chabat-el-leham ouest algerie

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi le panda mange-t-il du bambou? Empty Re: Pourquoi le panda mange-t-il du bambou?

Message par ADMIN le Mar 22 Déc - 15:47

bonjour

merci mon ami ,et avec ce changement climatique ,tout espèce d'animaux vont disparaitre de la nature
ADMIN
ADMIN
Admin

Messages : 106
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/10/2009
Age : 50
Localisation : tizi-ouzou

http://trisomie21.forum-gratuiti.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum